Moniteur de surveillance respiratoire !


Aujourd’hui je viens vous parler de ces machines. Qu’on ne connaît que très peut et qui pourtant peuvent sauver la vie de votre bébé. 
Si aujourd’hui je vous en parle , c’est que je connais que trop bien le sujet de la mort subite du nourrisson. Comme beaucoup le savent j’ai perdu mon petit frère de la mort subite du nourrisson. Lors que je suis devenu maman, on pense obligatoirement à ce que nous avons vécus... et c’est là que j’ai découvert c’est plaque qui capte les mouvements cardiaques du bébé. 

J’ai donc investi ! Et j’ai décidé de vous en parler aujourd’hui. Car je pense que peut importe le coup financier de celui ci le principal et de garder envie son enfant !

———————————————————-


Pour tous les jeunes parents, la crainte de la mort subite du nourrisson est très forte. Aujourd'hui, des appareils préventifs permettent de surveiller les mouvement respiratoire de bébé. Pour ou contre ces dispositifs d'alarme ?


Plusieurs centaines d'enfants sont victimes chaque année de  la mort subite du nourrisson. Différents facteurs peuvent être mis en cause (infection, étouffement, hyperthermie…) mais les raisons restent parfois inexpliquées. Aujourd'hui, des dispositifs d'alarme sont disponibles, il s'agit de moniteurs de surveillance respiratoire.

Les moniteurs de surveillance respiratoire : c'est quoi ?

Ces nouveaux appareils, munis de capteurs ultra-sensibles, sont capables de déceler les mouvements respiratoires de bébé, même les plus infimes.
Si le moniteur ne capte pas de mouvements respiratoires durant une période de 20 secondes, il avertit immédiatement en déclenchant un signal sonore.

Les moniteurs de surveillance respiratoire : comment ça marche ?

Le moniteur, souvent une plaque munie de capteursse glisse sous le matelas de l'enfant. Attention le fond du couchage doit être rigide. Aucun article de literie ne doit être placé entre le matelas et le moniteur capteur sous peine de fausser la détection.
Le moniteur est relié à une unité, que l'on fixe au lit du nourrisson. Pour recevoir les informations du moniteur, vous possédez une autre unité dite de réception. Ces unités déclenche un signal sonore lorsque le moniteur ne capte pas de mouvements respiratoires.
Si l'unité relié au moniteur et l'unité de réception fonctionnent indifféremment sur piles ou sur secteur, votre unité passe automatiquement sur piles, dés lors qu'elle n'est plus sur son socle. Pensez à vérifier régulièrement le niveau de batterie.
Une certaine distance maximum est à respecter avec l'unité de contrôle des parents.
Il est important de souligner que l'appareil n'intervient en aucun cas sur le bébé. Même si parfois, la simple sonnerie permet son réveil, il est de votre responsabilité de le secourir et de réaliser les gestes qui sauvent : massage cardiaque, bouche à bouche… Dans tous les cas, il faut prévenir les secours.

Pour ou contre les moniteurs de surveillance respiratoire ?

Alors que ces produits ont un succès grandissant, les avis restent partagés.
Pour certains, pas de doute, ces moniteurs sont révolutionnaires :
  • Un moyen simple de se rassurer.
  • La facilité d'usage est un point fort.
Ce qui fait la quasi-unanimité chez les utilisateurs est la tranquillité que ces appareils apportent. Les parents peuvent à nouveau dormir sur leurs deux oreilles.
En revanche, d'autres plus sceptiques parlent de fiabilité modérée :
  • Avec une mauvaise sensibilité, celui-ci sonnerait sans raison apparente. De fausses alertes qui au contraire de tranquilliser, vont agacer rapidement papa et maman.
Enfin, il faut souligner le coût élevé compris entre 95 et 130 euros

—————————————-

Alors je ne sais pas si mon article, t’aura servi ou autre . Mais sache que sa existe et que malgré ce que les gens pensent cela est utiles. 
Je préfère stresser lors que j’entend lappareil sonner, que de ne rien avoir et de me rendre compte le lendemain que mon bébé .... est ... mort ... ! 
Bien entendu ce n’est qu’un article à titre informatique  mais on nous en parle tellement peut que, moi maman et sœur de bébé décéder de mort subite du nourrisson, je me dois de vous informer. 

J’espère que sa aura aider des papas et des mamans . 
Bonne lecture  !


1 Commentaires

  1. Bon tu as fini de me convaincre d'investir ! J'attends une baby girl pour début avril. Mon premier a été un bébé RGO, je passe sur le calvaire et l'inquiétude terrible que cela a été. On m'avait déconseillé de prendre un moniteur de ce genre à l'époque. Je me suis laissé convaincre que je stressais trop, que ça allait encore plus m'angoisser qu'autre chose, etc. Expérience faite, je regrette complètement et je suis sûre que je réussirai à mieux dormir avec cet accessoire, même si on est jamais serein à 100%.

    RépondreSupprimer

votre message est bien arrivé jusqu'a moi !